The Fourth Bear de Jasper Fforde

Oh, encore un Jasper Fforde, quelle surprise ! Courage, le calvaire est bientôt fini pour ceux qui ne s’intéressent pas (ou même n’accrochent pas, ça doit exister, même si ça dénote d’ un manque de goût criant ! ;-)), il ne me reste plus qu’un seul livre à la maison (le dernier Thursday Next que j’ai volontairement laissé de côté pour mieux le savourer !) ! Légers spoilers dans le contenu de l’article.

L’histoire :

Boucle d’Or vient de mourir, et il semble bien que ce soit un meurtre…Que viennent faire les 3 ours dans cette histoire ? Pourquoi parle-t-on de concombres ? Comment attraper le serial killer qu’est le Bonhomme en Pain d’épice ? Quel sombre secret cache Jack depuis des années ? Et surtout, avec qui le sergent Mary a-t-elle un rendez-vous ?

J’ai adoré ce 2ème volet ! On a moins d’allusions directes à la série-mère, mais la mise en abîme et l’aspect métafictionnel sont plus présents que jamais dans les jeux de mots, les allusions directes à l’auteur… Les références littéraires sont omni-présentes : Boucle d’Or et les Trois Ours, bien sûr, mais aussi Le Portrait de Dorian Grey et d’autres comptines britanniques !

Un de mes moments préférés de ce volume est  celui où Jack déjoue la psy en lui démontrant qu’elle n’est qu’un personnage secondaire sans vrai passé ! C’est génial ! A une autre occasion, Jack et Mary se moquent ouvertement de l’auteur et de sa manière alambiquée de mettre en place des blagues littéraires ! On a là de la méta-auto-dérision !

Le tome est riche en parodie(s) : outre les nombreuses allusions aux schémas classiques des romans policiers que tout le monde  connaît dans cet univers et qui sont carrément numérotées,  on a aussi tout le milieu politique (et ses scandales) et conspirationniste qui sont gentiment passés à la moulinette ffordienne !
J’ai apprécié également le fait que l’auteur essaye de créer une race alien vraiment différente physiquement, plutôt qu’un race humanoïde avec un seul trait caractéristique à la Star Trek !

Enfin, l’intrigue semble partir dans tous les sens pendant la moitié (voire les 2/3) du roman, mais tout s’explique à la fin, et l’auteur retombe parfaitement sur ses pieds. L’enquête policière tient la route, et des petits détails du début auront naturellement un importance cruciale pour le dénouement !

Conclusion :

Comme d’habitude, Fforde parvient à réussir le tour de force d’avoir une histoire logique (autant qu’elle puisse l’être dans ses univers absurdes !), d’être hilarant en usant de parodies et de mises en abîme multiples, allusions à d’autres œuvres…bref de méta-littérature ! Donc c’est  encore un très bon cru de la part de l’auteur ! Le troisième tome sortira en 2014 (snif, c’est loin !) et impliquera une course avec une tortue…pour patienter en attendant les prochaines parutions de l’auteur, je vais sûrement me mettre à la dernière série que je n’ai pas lue, mais pas tout de suite : j’ai un Dickens, un Ken Follett, un Gail Carriger et Watchmen en route !

Publicités

2 Réponses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :