Une poignée de seigle d’Agatha Christie

    Avant de lire Le diable danse à Bleeding Heart Square (article demain ou lundi) qui a été comparé à une « relecture moderne d’ Agatha Christie », j’ai voulu relire un des classiques de l’auteure. Ce roman traînait dans ma bibliothèque depuis plus de 6 mois (je l’ai déniché dans une braderie).
     

    L’histoire :

    Le livre s’ouvre la mort du patriarche, Mr Fortescue, dans son bureau ? Cependant, il n’a pas été victime d’une attaque mais bel et bien empoisonné. On a également retrouvé une poignée de seigle dans sa poche. L’enquête (menée par l’inspecteur Neele et Miss Marple) s’oriente rapidement vers les proches de la victime qui semblent tous avoir quelque chose à cacher…

    L’intrigue est assez classique mais bien ficelée. Le point fort du roman (comme souvent avec Agatha Christie), c’est son ambiance si typiquement British, ses familles, les rumeurs, l’hypocrisie… bref une atmosphère très bien rendue !

    J’ai aussi beaucoup apprécié le personnage de l’inspecteur Neele, intelligent, mais pas un génie du niveau de Miss Marple. Il le sait au fond, et accepte bien volontiers le concours de cette dernière.

    Ça change des inspecteurs totalement bornés qui mettent des bâtons dans les roues aux détectives qui ont toujours raison !

    Spoilers sur la fin

    J’avais deviné certaines choses, mais je n’ai pas trouvé le coupable avant la fin (même si j’avais deviné l’implication d’une de ses fausses identités), The Killing a dû épuiser mes « petites cellules grises » ! 😉 Et puis, Lance est vraiment charmant et machiavélique ! La fausse piste est tout à fait crédible !

    J’ai aussi trouvé intéressant le fait qu’il n’y ait pas de grande confrontations avec le coupable et de confession en direct en dénouement : c’est plus réaliste de deviner quelque chose et d’avoir à le prouver ensuite sans avoir LA preuve accablante sous la main !

    C’est aussi une des rares fois où on voit Miss Marple vraiment sous le coup de l’émotion, étant donné qu’elle connaissait personnellement la deuxième victime et s’estime un peu responsable de son sort !

    Conclusion :

    Un roman mineur d’Agatha Christie, mais qui a toujours cette atmosphère typiquement anglaise , surannée et assez noire au fond ! J’ai apprécié ma lecture, même si le roman ne me marquera pas plus que ça (contrairement au Meurtre de Roger Ackroyd ou Les Dix Petits Nègres, par exemple).

    A lire si vous avez l’occasion !

     

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :