Shades of Grey de Jasper Fforde

Oh, quelle surprise, encore un ouvrage de cet auteur ! 😉 On est dans une univers très différent de celui de Thursday ou de Jack cette fois : du post-apocalyptique ! Légers spoilers dans l’article.

L’histoire :

Dans un futur indéterminé, Eddie Russett vit dans une société codifié par les couleurs qu’on peut percevoir (chaque personne ne peut voir qu’une couleur). Eddie est quelqu’un de bien intégré et sans histoire, jusqu’au jour où il est envoyé dans la bordure extérieure comme punition pour avoir fait une blague à quelqu’un de haut place. Là-bas, il va découvrir de nombreuses choses qui ne sont pas comprises dans les Règles…

Pas facile de résumer ce livre ! J’ai eu du mal à m’y mettre au début : l’univers est très original mais un peu déroutant, du coup.

On est complètement perdu au début avec ces règles absurdes, cette hiérarchie étrange, ces perceptions différentes…Une fois qu’on s’est habitué, c’est un plaisir de découvrir les détails de l’univers, les clins d’œil au passé, et de faire des déductions bien avant le héros (Riffraff, Reboot…) et prendre plaisir au voyage initiatique d’Eddie.

Une fois encore, l’auteur se révèle très inventif au niveau du langage : ces perceptions nouvelles donnent lieu à tout un vocabulaire approprié ! Il y a de nombreux clins d’œil (avec les « Grey » notamment, mais aussi avec Edward et Jane, Mc Donna et Chuck Nauris…)

Et si Eddie commence en étant franchement naïf, c’est naturel étant donné son éducation et il s’améliore au fur et à mesure. Et il a vraiment un bon fond malgré tout ce qu’on lui a inculqué ! Les autres personnages secondaires sont bien développés aussi, dans des genres très différents. Même dans cette société si différente, l’être humain reste semblable à lui-même : il y a les ambitieux, les magouilleurs, les idéalistes, les révoltés…

Il s’agit évidemment d’une dystopie, et le lecteur averti devine certains secrets de la société tôt dans le livre (comme ce qu’est le reboot : je n’ai pas envisagé une seconde qu’il s’agisse vraiment de réhabilitation !).
Mais j’ai pris bien plus de plaisir à lire cette dystopie que pour 1984 ou Le Meilleur des Mondes, par exemple !

Plusieurs raisons à cela :

  • tout d’abord le ton tragi-comique du livre : Fforde a un humour qui me parle toujours autant, même dans des situations dramatiques.
  • Les héros sont sympathiques et ne se résignent pas !
  • La fin est très douce-amère, Eddie est confronté à des choix dramatiques, mais les deux personnages principaux sont prêts à se battre pour découvrir la vérité sur le passé et changer la société. 

Conclusion

Encore un très bon crû de la part de Fforde ! S’il change de genre, son talent et sa créativité sont intacts ! S’il faut un peu de temps pour vraiment rentrer dedans, une fois que c’est fait, on ne peut plus s’arrêter, surtout dans le dernier tiers qui monte sans arrêt en intensité ! Et maintenant j’ai très envie de lire la suite qui ne sort qu’en 2013, c’est malin ! 😉

Publicités

5 Réponses

  1. Je vais peut-être lire bientôt celui portant sur Jane Austen comme je viens d’entrer dans une nouvelle période Jane 🙂

  2. Bah c’est difficile de commencer par celui qui parle de Jane Austen, c’est le tome 5 dans la série ! Tu risques de perdre pas mal en matière de connaissance des personnages, clins d’oeil…
    Je te conseillerai de lire toute la série ! 🙂

  3. Il va falloir que je la lise aussi cette série. Je ne peux pas manquer un Jasper, anyway!

  4. N’hésite pas, l’univers est différent, mais on retrouve bien la patte de l’auteur !

  5. […] La tyrannie de l’arc-en-ciel (tome 1)  de Jasper Fforde : j’avais lu la VO il y a un moment, mais il n’y avait pas un grand choix au comité SF, j’ai donc décidé de relire ce […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :