Zoulou Kingdom de Christophe Lanmbert

Encore un roman pour le challenge Winter Time Travel ! Je l’ai choisi en partie pour le challenge, mais aussi parce que j’avais lu et apprécié La Brèche du même auteur ! Le roman raconte l’invasion de Londres par des Zoulous (au moment de la tentative d’annexion du Zoulouland) !

Et bien, la lecture n’a pas été désagréable, mais je n’ai pas été convaincu par ce roman ! Il y a plusieurs raisons à cela :

  • Tout d’abord, la magie Zoulou qui fonctionne au milieu du XIXème sièclepar ailleurs fidèle à la réalité. Je n’ai rien contre le mélange magie et XIXème siècle, bien au contraire, mais dans ce cas, les Indiens d’Amérique n’auraient-il pas aussi des sorts pour contrer les colons ? Et en Amérique du Sud ? Bref, cette magie m’a semblé être avant tout un deus ex machina !
  • Et puis, le roman n’explore pas vraiment les conséquences d’une uchronie : le « point divergent » est en train de se produire ! Les changements n’interviennent vraiment qu’à lz toute fin du roman. Le roman est principalement un « roman catastrophe » et un roman de guerre. Or, ces deux genres sont loin d’être mes favoris ! J’aurai préféré voir ce qu’il se passerait après que la Grande-Bretagne ait changé sa politique expansionniste !
  • Le roman a une intrigue trop déstructurée à mon goût : il y a de nombreux personnages, mais on a pas trop le temps de s’attacher à eux : le roman fait moins de 300 pages ! – Il y a une mise en place une romance entre deux personnages, mais s’empresse de tuer l’un des deux avant que quoi que ce soit de concret ne se soit passé ! Enfin, j’imagine que l’auteur a voulu démontré l’horreur de la guerre…
  • Le final un peu trop rapide et facile pour moi !

Il y a cependant quelques points positifs :

  • l’ambiance victorienne est bien retranscrite, même dans un laps de temps assez court. Whitechapel ou la bonne société, je me suis retrouvé en terrain connu !
  • Les clins d’œil historiques, principalement ceux sur Joseph Merrick et Herbet Wells !
  • On ne s’ennuie pas, le rythme est rapide (nécessairement vu que le roman est court) !

Conclusion

Un roman distrayant, mais pas un chef-d’œuvre ! On reste trop dans les batailles pour moi, on n’a pas assez de temps pour s’attacher aux personnages, profiter du début d’enquête d’Abernathy (trop rapide car interrompu par l’arrivée des Zoulous) et une magie peu crédible au milieu de cet univers absolument identique au nôtre par ailleurs ! Il ne restera pas dans ma mémoire, contrairement à La Brèche qui mélangeait avec talent la critique de la télé-réalité, le voyage dans le temps, la guerre, l’uchronie/univers parallèles…Si vous voulez découvrir cet auteur, je vous conseillerai plutôt de lire celui-là !

Publicités

5 Réponses

  1. Oui Zoulou Kingdom est moins abouti que La Brèche (il est plus ancien aussi). Mais je trouve que le meilleur roman de Christophe Lambert reste le plus récent : Vegas Mytho. c’est celui-la que je conseillerai avant tout 😉

  2. Ca ne m’étonne pas que La Brèche ait été écrit ensuite, on sent une plus grande maturité d’écriture !

    Je n’ai pas lu Vegas Mytho, il n’était pas à la bibli ! Le thème a l’air intéressant, mais peut être risqué : pour ma part, je n’ai pas aimé American Gods…

  3. Voilà qui est très intéressant… et me voilà face à un dilemme : d’un côté tout livre retranscrivant bien l’époque victorienne m’attire immédiatement, de l’autre je n’aime pas non plus les livres de guerre et ne suis pas sûre de raffoler des livres catastrophe. Mmh, voilà qui mérite réflexion…

  4. Moi aussi j’adore généralement les livres à l’époque victorienne, mais à mon avis, celui-là n’est pas exceptionnel et ne mérite pas de figurer en haut des PAL !

  5. zoulou Kingdom.
    Ce livre est trés sympa, l’action y est mené tambour battant (presque trop parfois), ce qui le fait presque ressembler à un film d’action Main stream. Mais nous y faisons un multitude de rencontres fort sympathiques (Wells, Carl Marx, la reine élisabeth).
    J’ai eu le plaisir de rencontrer Jean François Dépotte lors d’un salon du livre et je n’ai pas pu m’empêcher de lui dire que les démons de Paris m’avait fait penser à Zoulou Kingdom (sauf que l’on y rencontre Lénine).
    Ce qui est un peu domage (à mon avis) dans zoulou kingdom c’est son côté anglo-saxon, j’aurais aimé que cet auteur assume a l’instar de Jean-François Dépotte ses origines. ( je n’ai rien contre Albion, mias par moment nous ne sommes pas loin de la ligue des gentlemen extraordinnaires) Toutefois ce livre est trés drôle, plein de fantasie, pour ne pas dire d’un grand n’importe quoi jubilatoire.
    Pour le fond c’est le clash des cultures qui à cause de l’incompréhension mutuelle et du capitalisme sauvage du 19ème siècle qui conduit à la catastrophe.

    http://sfsarthe.blog.free.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :