Léviathan de Scott Westerfeld

Et de quatre ! Encore un billet pour le challenge Winter Time Travel. Eh bien c’est une très bonne surprise ! J’avais décidé de piocher dans le genre jeunesse pour varier un peu, mais aussi pour redonner une chance à cet auteur qui ne m’avait pas conquise avec sa série Uglies (le personnage principal ne m’a pas plu)

J’ai bien fait, j’ai vraiment accroché à ce roman uchronique et steampunk !

Synopsis : 1914. La tension est à son paroxysme en Europe : outre les querelles territoriales, deux philosophies différentes s’affrontent : les Darwinistes (notamment les Britanniques, ainsi que les Français) savent manipuler l’ADN et ont créé des bêtes de guerre fabuleuse. De leur côté, les Clankers (principalement l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie) ont créé de gigantesques machines de guerre à vapeur, semblables aux quadripodes de Starwars ! Nous allons suivre Deryn, une jeune Écossaise qui se déguise en garçon pour pouvoir s’engager dans l’Air Service et voler sur les créations fantastiques et Aleksandar, le fils unique de l’archiduc austro-hongrois…

L’univers crée par Westerfeld est vraiment attrayant ! Certes, la maîtrise poussée de la génétique par les Britanniques n’est peut-être pas très réaliste, mais le concept de vaisseau volant vivant est vraiment cool ! Ça m’a rappelé Temeraire, où les dragons tiennent place d’aviation lors des guerres napoléoniennes ! Les combats sont épiques sur le Léviathan ou entre mécanopodes ! J’ai beaucoup aimé Alek avec ses qualités et ses défauts, assez logiques étant donné son éducation ! Je trouve que Deryn manque un peu de développement et arrive à cacher son identité un peu trop facilement, mais je sens que ça changera dans le prochain tome !

Et je rejoins totalement Chiffonnette sur le souffle d’aventure à l’ancienne qui parcourt le roman, renforcé par les nombreuses illustrations en noir et blanc !
En effet, un des gros atouts de ce roman pour moi (particulièrement après l’endormant Rosa Candida !) c’est son rythme trépidant : on n’a pas le temps de souffler et le suspens est omniprésent ! Les tensions qui mènent à la Première Guerre Mondiale sont bien montrées aussi et l’aspect scientifico-religieux ne fait que renforcer les haines nationalistes… L’Histoire et la chronologie des évènements sont assez proches des nôtres dans ce premier tome, mais la fin promet de grands changements par la suite !

Les personnages secondaires sont assez crédibles et j’ai bien aimé la vision moins positive de Churchill  que celui de la savante, fort et féministe !

L’intrigue n’est pas follement originale dans ce premier tome, on sent que c’est de la littérature jeunesse : on devine très vite qu’Alek et Deryn vont se retrouver et finir par s’allier ! De même, il était évident que Deryn allait tomber amoureuse d’Alek : ce dilemme de la fille travestie en garçon est un classique du genre depuis Shakespeare ! Malgré tout, cela reste efficace et très agréable à suivre !

Pour conclure : une bonne série jeunesse avec un univers assez original, de l’aventure menée à tambours battants et beaucoup de potentiel pour la suite, j’espère d’ailleurs un développement du personnage de Deryn et des changements historiques plus importants dans les tomes qui suivent !

Pour un autre avis, allez voir chez Chiffonnette !

Publicités

7 Réponses

  1. J’étais déjà convaincue après l’avis de Chiff. Et en plus, j’aime Westerfeld. Donc, bien noté!

  2. […] très réussi ! Les mécanimaux sont un bon concept et m’ont rappelé les créations de Léviathan ! Et puis, j’ai toujours eu un faible pour les anciennes civilisations, type Atlantis ou Mu ! […]

  3. […] Léviathan de Scott Westerfeld, roman jeunesse qui se passe lors d’une Première Guerre Mondiale alternative (uchronie) et […]

  4. […] dans le cadre du Défi Steampunk (catégorie aéronaute) ! J’avais lu le premier tome, Léviathan, pour le challenge Winter Time Travel (sur l’uchronie) avec sa Première Guerre Mondiale […]

  5. […] Les Légions immortelles en VF ! J’avais beaucoup apprécié la trilogie  Léviathan (uchronie steampunk se déroulant durant une Première Guerre Mondiale alternative) et […]

  6. […] (Coeur de Chêne), Happy Few (Fashion), Hugin&Munin, Journal semi-littéraire (Angua), La caverne de JainaXF, Le terrier de Chiffonnette, Livr0ns-n0us, Pitiland (Pitivier), RSFblog (Lhisbei), Quoi de neuf sur […]

  7. […] : Pavane de Keith Roberts, Thursday Next de Jasper Fforde, La Lune seule le sait de Johan Heliot, Leviathan de Scott Westerfeld, Le Puit des Histoires Perdues de Jasper Fforde, Voraces d’Oisin McGann, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :