Johan Heliot : La Lune seule le sait


3ème billet pour le challenge Winter Time, et encore un livre qui m’a bien plu ! Bon, il faut dire que je ne prenais pas beaucoup de risques avec celui-là : je l’avais lu il y a quelques années et je l’avais beaucoup aimé !

Un rapide résumé :

L’histoire se passe en 1899. Napoléon III a réussi à se maintenir plus longtemps au pouvoir, et c’est donc lui qui a pu accueillir les Ishkiss, une race extraterrestre qui choisit de s’allier à lui. Grâce à elle, Napoléon a conquis toute l’Europe et impose une dictature féroce à l’intérieur de son empire.

1899 : Jules Verne revient de son exil volontaire avec une mission bien spéciale confiée par le chef de la résistance à Napoléon (L’Exilé de Guernesey) et qui pourrait bien jouer le sort de la résistance et plus encore…

C’est donc une uchronie steampunk mais française pour une fois ! L’auteur fait remarquer à la fin de l’ouvrage que la période française de la seconde moitié du XIXème siècle est passionnante et souvent peu connue des Français eux-mêmes qui finissent par mieux connaître le Londres victorien que le Paris de cette époque ! Ce livre rattrape amplement ce travers en mettant en scène des personnages historiques (avec des explications biographiques bienvenues en fin d’ouvrage !) et personnages de fiction (j’ai souri du clin d’œil à Arsène Lupin ) ! Le point de divergence de cette uchronie est provoquée par l’arrivée d’extraterrestres, chose assez originale pour le genre : l’uchronie steampunk est souvent alliée avec le retour de la magie et de races fantastiques (elfes, fées …).

Le rythme est assez soutenu, la technologie steampunk sympathique (même si le vaisseau vivant allié à la technologie et à un pilote est assez classique, voir Farscape en série ou Alien Earth en livre). C’est un plaisir de voir toutes les célébrités de l’époque plongées dans l’aventure, Verne et Bautrelet sont fort sympathiques, et le ton héroïque et épique m’a parfaitement convenu ! Il y a quelques rebondissements et coups de théâtre bien amenés et la fin promet une suite intéressante (c’est une trilogie). Il y a aussi un aspect presque planet opera (même si la Lune n’est qu’un satellite !) mêlé à cette ambiance XIXème, qui m’a un peu fait penser aux Chemins de l’espace par exemple !

Bon l’intrigue n’est pas follement originale, mais elle est bien traitée, avec un univers intéressant et des personnages attachants ! Il y a aussi un parfum de roman d’aventures scientifiques qui imprègne l’ouvrage !

La fin de l’ouvrage propose une courte nouvelle reprenant certains personnages du roman et en introduisant de nouveaux. L’ambiance de cette nouvelle rend hommage à L’Ile du Docteur Moreau de Wells et au Monde perdu de Conan Doyle !

En dernière partie, l’auteur explique sa démarche et donne des informations fort utiles sur la véritable Histoire de divers personnages du roman.

Conclusion : un roman que j’ai beaucoup apprécié, même si ce n’est peut-être pas un chef-d’œuvre absolu ! L’univers mis en place à la fin du livre est prometteur, et je lirai la suite dès que j’en aurai l’occasion !

Publicités

6 Réponses

  1. encore un livre tentant ! ma PAL râle déjà !

    « l’uchronie steampunk est souvent alliée avec le retour de la magie et de races fantastiques (elfes, fées …). » -> alors Téméraire de Naomi Novik c’est de l’uchronie steampunk ? y’a des dragons au temps de napoléon, mais y’a ni machine à vapeurs, ni explication sur l’introduction des dragons dans cet univers.

  2. J’adore Temeraire ! Je dirai que c’est une uchronie, mais pas du steampunk, d’autant plus que le steampunk se passe après la révolution industrielle, la plupart du temps durant l’ère victorienne ! Après, c’est vrai que c’est une uchronie mâtinée de fantasy (même si on explique l’origine des dragons : ils descendent d’une espèce de ptérodactyle, il me semble).Pour ma part, je trouve que cette période du XIXème siècle en général (napoléonien ou victorien) se marie souvent bien avec la fantasy !

  3. […] – La Lune seule le sait de Johan Heliot ! roman uchronique peuple de personnage célèbre avec une technologie steampunk dûe au mélange technologies du XIXème et extaterrestre ! […]

  4. […] articles : Je vous invite à lire les avis de Guillaume, de LOVD, de BaronBreton, de JainaXF (la vache, pour une fois c’est vachement masculin par ici – heureusement que JainaXF […]

  5. […] La Lune n’est pas pour nous de Johan Heliot : j’avais beaucoup aimé le premier tome (La Lune seule le sait) et j’avais acheté l’intégrale de la trilogie à l’occasion du dernier Winter […]

  6. […] salue bien de Johan Heliot :j’ai presque fini le dernier volume de La Trilogie de la Lune, un des premiers livres que j’avais lu pour le premier Winter Time Travel auquel je participais…! J’avoue que je trouve que le premier tome reste le plus réussi à mes yeux : je préfère […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :