Challenge Sherlock Holmes : Un scandale en Bohème

Premier billet du challenge Sherlock Holmes ! Pour ce faire, j’ai choisi de commencer par une nouvelle bien connue, que j’avais déjà lue il y a quelques années et qui m’avait bien plu. J’ai bien commencé à lire les œuvres dans l’ordre chronologique, mais j’ai relu Une étude en rouge l’année dernière et l’épisode de la série Sherlock m’a bien remis l’intrigue en tête. J’attendrai donc un peu pour relire ce roman ! De plus, ce mois de janvier est assez chargé, le format court m’arrangeait bien ! En plus, j’ai trouvé un gros pavé qui rassemblait toutes les nouvelles de Sherlock Holmes dans la langue originale à la bibli (je suis une des très rares de leurs lectrices à lire des romans en anglais, je pourrais donc le réemprunter sans problème pour la suite du challenge !) 🙂

Bon, arrêtons de tourner autour du pot, je vais commencer par un très court synopsis :

On retrouve Watson peu de temps après son mariage et son déménagement qui rend visite à Sherlock Holmes. C’est comme ça qu’il se retrouve mêlé à la dernière affaire du détective : un inconnu veut lui confier une enquête de la plus haute importance pour la noblesse de Bohème…

Je m’arrête là, la nouvelle est courte (une vingtaine de pages), et je ne veux pas trop spoiler ! J’ai de nouveau beaucoup aimé cette nouvelle, qui a plusieurs atouts à proposer :

Tout d’abord, elle peut éventuellement servir d’introduction au célèbre détective malgré (grâce ?) à sa brièveté : Watson nous refait une courte présentation d’Holmes et de ses talents, puis la première conversation entre les deux hommes est une démonstration de la méthode du détective pour résoudre ses enquêtes, ainsi que de la dynamique du duo.

Watson se montre normalement intelligent et ne manque pas de sang-froid ni de loyauté quant il s’agit d’aider son ami !

Spoilers :

Mais l’énorme point fort de cette histoire à mes yeux, c’est bien sûr le personnage d’Irène Adler. Une des rares femmes dans l’univers très masculin de Sherlock Holmes, et quelqu’un qui se montre plus intelligente que lui ! Holmes lui voue d’ailleurs une très forte admiration, chose qu’il n’accorde presque à personne ! Irène Adler en remontre à la misogynie du détective, qui méprise même moins les femmes à la fin de la nouvelle (au contraire du Roi de Bohème, Holmes n’a de respect que pour l’intelligence, aucun pour les classes sociales !). De plus, ce n’est pas un être sans moral, un vrai méchant comme Moriarty, mais une simple rivale qui affronte Holmes à cause de circonstances particulières. Elle n’hésite pas à le narguer en expliquant comment elle l’a salué incognito avant de s’enfuir ! Il faut dire qu’il n’avait pas spécialement le beau rôle dans cette histoire, en cherchant par tous les moyens une photo pour un homme qui voulait cacher son passé à sa future épouse !

La nouvelle a un aspect presque féministe avec ce personnage !

J’ai quelques regrets cependant. Le premier, c’est qu’on ne reverra jamais Irène Adler, alors que sa brève relation avec Holmes s’est révélée originale et intéressante. Ce n’est pas étonnant que de très nombreuses adaptations développent le personnage : c’est la seule femme digne d’intérêt du canon, et la seule adversaire d’Holmes franchement sympathique ! C’est donc aussi la seule possibilité pour développée un aspect de romance et d’attirance (même si cette attirance reste purement intellectuelle dans la nouvelle, du moins d’après Watson). C’est sûrement pour ça qu’on la présente souvent comme une sorte de Catwoman victorienne : afin que le détective ait régulièrement à faire à elle ! Ce n’est certes pas fidèle au canon, mais personnellement, j’aime assez la manière dont a été traitée cette relation dans le film de Guy Ritchie. Il faut dire que je ne suis pas une puriste holmsienne : le célèbre détective est trop froid et logique pour gagner toute mon affection dans les livres, cette potentielle romance l’humanise un peu ! J’ai d’ailleurs hâte de voir comment Moffat va traiter le personnage dans Sherlock ! C’est aussi pour cette raison que j’avais beaucoup aimé Enola Holmes (même si la fin m’avait déçue) : j’aime l’aspect humain et faillible de Sherlock qui y est développé !

Une autre (légère) réserve : le format de la nouvelle impose une affaire simple et résolue rapidement, ce n’est évidemment pas une enquête mythique pour le détective ! L’histoire vaut plus pour son personnage d’Irène Adler !

Conclusion : une nouvelle agréable à lire avec un personnage central intéressant et qui présente bien la dynamique classique du duo Holmes/Watson ! Pas étonnant que cette nouvelle soit une des plus connues du canon !

Publicités

2 Réponses

  1. Je n’ai pas voulu m’inscrire au challenge car j’essaie de suivre surtout ceux que je suis certaine de réussir mais en fin d’année je me suis régalée avec « le pacte des quatre » et je pense sortir cette année le tome 1 de l’intégrale qui attend sagement chez moi.
    Je suis ravie de découvrir que ton blog est plutôt axé sur les lectures britanniques (my cup of tea), ça va encore me donner des idées :o)

  2. Merci de me rendre visite ! J’aime beaucoup ton blog, très riche en idées de lectures (je le connaissais déjà avant de commencer mon propre blog) !

    Et , en effet,je suis fan de littérature britannique (classiques, de SF, de jeunesse…), ravie de rencontrer une autre mordue, j’espère te permettre quelques belles découvertes de mon côté !

    Par ailleurs,si ça t’intéresse, j’adore aussi les séries britanniques (et d’acteurs !), de Londres, des comédies musicales du West-End, de leurs formules brunch et des Ben’s cookies… Bref, j’adore la culture britannique et elle tient une bonne place sur ce blog !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :