Salon du livre jeunesse

« Grâce » à la panne de chauffage de la médiathèque qui sévit depuis hier matin (on a travaillé toute la journée d’hier avec une température de 14°, nous réchauffant avec du thé et notre humour), je n’ai pas eu stage aujourd’hui. Du coup, j’ai pu aller à Montreuil au salon du livre jeunesse, ce que je n’avais pas eu l’occasion de faire depuis plusieurs années. J’étais supposée être « raisonnable » et ne pas acheter de livre sur mes listes d’idées étant donné que Noël approche. Eh bien, disons que je n’ai pas acheté de livres sur mes listes…

Eh bien c’est toujours aussi sympa ! J’étais allée au salon du livre (Porte de Versailles) et j’ai trouvé que l’ambiance à Montreuil était beaucoup plus conviviale. Ils ne se prennent pas au sérieux, les gens sont ouverts à la discussion… J’ai l’impression qu’en littérature jeunesse, les éditeurs et les auteurs privilégient leur public lecteur plutôt que le succès critique et donc le fond (raconter une belle histoire) sur la forme. Ils sont aussi très disponibles pour les lecteurs sur le salon pour les dédicaces. J’ai l’impression que c’est tout le contraire en littérature générale (hors SF/fantasy et policier) et les prix Goncourt et Renaudot de cette année ne font que me convaincre davantage de ce fait ! Il n’y a qu’à voir les couvertures : la littérature jeunesse en fait de jolies pour attirer les lecteurs potentiels alors que la littérature générale en fait le plus souvent des blanches ou très sobres pour montrer l’aspect « sérieux » et « respectable » du livre (en France, hein, ce n’est pas du tout le cas dans les pays anglophones où les couvertures sont très souvent colorées voire clinquantes).

D’ailleurs, les éditions « pour adultes » de livres jeunesse (mode lancée par Harry Potter) m’agacent profondément : comme si les adultes se cachaient pour lire de la littérature jeunesse ! J’en parle, car j’ai vu le cas à Montreuil : j’ai acheté et fait dédicacer Les Éveilleurs, Tome 2 de Pauline Alphen (je ferai une critique du tome 1 et 2 ensemble, dès que j’aurai fini ma lecture, mais le tome 1 est très sympa et bourré d’allusions à des classiques de fantasy !) et ai eu la mauvaise surprise de constater que le tome 2 avait une couverture type « adulte » et que la nouvelle édition du tome 1 aussi ! Quelle erreur alors que la couverture première version était si évocatrice !

Donc, j’ai acheté et fait dédicacer des livres, et comme il y avait beaucoup de monde, ça a été l’occasion de discuter avec des lecteurs de tout âge dans les files d’attente (j’ai même échangé mon mail et l’URL de mon blog avec une autre lectrice de Pauline Alphen !) et de se rappeler qu’on fait tous partie d’une grande communauté. Comme je l’ai dit, les auteurs rencontrés étaient très accessibles et ouverts, ravis de partager leur œuvre. J’ai aussi apprécié les responsables des petits stands d’éditeurs, prêts à parler avec passion de leurs coups de cœur (vous me direz c’est leur métier de vendre, mais ils le font très bien avec passion et conviction !) alors que les employés des grands éditeurs géraient la foule et étaient moins disponibles pour les lecteurs individuels.

 

Je suis donc repartie avec :

  • Voraces (la saga des Wildenstern) d’Oisin McGann, une histoire au XIXème siècle en Irlande et dans un univers steampunk. Qui plus est, on y parle de secret de famille et de complot et c’était un coup de cœur de tous les employés de Mango, une collection que j’aime beaucoup pour ses livres de SF. L’auteur étant irlandais et donc absent, je n’ai malheureusement pas eu de dédicace.
  • Izaïn né du désert de Johan Heliot (Atalante) qui est un auteur que j’aime beaucoup pour ses uchronies. Cette fois-ci, on y parle de pirates de l’espace (c’est décidément un thème à la mode !),de vaisseau-animaux et de leurs relations avec les humains… et l’auteur a fini de publier sa série, c’est un plus indéniable ! Je l’ai fait dédicacer.

    Les portes de Doregon de Carina Roenfeld (aussi dédicacé). Le directeur d’édition était très convaincant (il m’avait déjà convaincu pour le livre précédent) et m’a parlé d’une nouvelle auteure prometteuse du niveau de Johan Heliot ou Fabrice Colin. Et puis, il m’a parlé d’une histoire d’amour fantastique avec paradoxe temporel « comme dans Doctor Who ». Évidemment, ça a joué ! 😉 J’aime les histoires d’amour quand elles ne sont pas trop mièvres et qu’il se passe des choses autour, c’est mon côté romantique !

  • Les Eveilleurs, livre 2 de Pauline Alphen (dédicacé naturellement !). Tout commence dans un univers apparemment de type fantasy, mais on va vite se rendre compte que tout n’est pas si simple ! Le style d’écriture est sympa, l’histoire prenante et les personnages attachants sans être parfaits. Et puis, comme je le disais, l’auteur connaît ses classiques de fantasy et leur rend hommage (dans ce monde, ils ont le un vrai statut de livres « classique » d’ailleurs). Bref, vivement la suite !
  • Enfin, je suis aussi repartie avec une dédicace sur Dinky rouge sang de Marie-Aude Murail que je lis depuis que j’ai 8/9 ans et qui est quelqu’un de très intéressant et une autre sur Vango de Timothée de Fombelle, un auteur jeunesse relativement nouveau sur la scène mais très doué (voir mon post !). Il est lui très accueillant envers ses lecteurs !

Pour conclure, c’était vraiment une belle journée, riche en rencontres avec des lecteurs, auteurs et éditeurs qui partagent tous la même passion. Quand je vois le monde qu’il y avait cet après-midi, je me dis que le secteur du livre jeunesse se porte bien et c’est tant mieux !

Publicités

Une Réponse

  1. […] lu ce roman jeudi dernier (même s’il est dans ma PAL depuis le salon du livre jeunesse de Montreuil !) et j’ai beaucoup aimé ! Ce roman s’inscrit aussi dans le challenge Winte Time […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :