Pierre Bordage : science-fiction et humanisme

Je viens vous présenter un de mes auteurs préférés et probablement le meilleur auteur de SF Français pour moi ! Vous pouvez aller voir sa biographie et bibliographie ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Bordage.

J’ai découvert cet auteur il y a 12 ans avec Les Guerriers du Silence, un space-opera flamboyant et humaniste très sympa ! 8-)

Mais pour moi, ses meilleurs livres restent Wang, avec un arrière-plan malheureusement assez crédible.

Voici un petit résumé :

En 2212, la Terre est partagée en quatre camps : l’Occident, la République Populaire Sino-Russe (RPSR) où les Néo-Triades font la loi et d’où est originaire le héros du roman, les Sudam, et la Grande Nation de l’Islam (GNI).

Les troupes orientales (la Russie et l’Asie) ont été stoppées lors de leur tentative d’invasion de l’Europe par le R.E.M. (Rideau Electro-Magnétique) et sont restées en Pologne, vivotant dans la misère et la corruption des néo-triades. Certains parviennent à émigrer en Occident sans savoir ce qui les attend. Wang quitte Grand-Wrocław en Pologne et passe en Occident pour échapper à une dette envers un truand. Il découvrira alors ce monde dont jamais personne n’est revenu.
Ce sont deux livres que j’ai relus une bonne dizaine de fois, je les trouve vraiment géniaux : personnages construits et complexes, univers crédible et intéressant, thèmes tojours très actuels abordés …

Un autre roman que j’ai beaucoup aimé (mon deuxième par ordre de préférence), c’est Les Fables de l’Humpur.

L’histoire démarre dans une communauté d’apparence très rurale (en Dorgne) où Véhir s’apprête à devenir adulte. Les lois sont dures et le dogme est maintenu par un clergé tout-puissant et des nobles d’une autre espèce.
Mais tout ne va pas se passer comme prévu et Véhir sera entraîné à découvrir les secrets cachés de son monde.

Un des plaisirs de ce livre, c’est le langage inventé par l’auteur pour ses personnages particuliers (je ne veux pas trop vous en dire pour vous laisser le plaisir de la découverte). Véhir et Tia sont attachants et leur quête est haletante ! Bien sûr, si on est amateur de SF, on devine assez rapidement certaines choses, mais le livre est bien écrit et se lit avec beaucoup de plaisir !

Bordage a vraiment abordé beaucoup de facettes de la SF : le post-apocalyptique (Le Feu de Dieu, Les Derniers Hommes) plusieurs space-operas (mais que je trouve un peu répétitifs dans les thèmes abordés et l’arc principal à force), anticipation (L’Évangile du Serpent) …

Pour moi, Wang est le mieux pour commencer. Les allergiques à la SF « visible » (technologies, vaisseaux spaciaux…) préfèreront Les Fables de L’Humpur. Si vous voulez de l’épique, il y a Les Guerriers du Silence (son meilleur space-opera pur et dur selon moi), ou quelque chose de plus psychologique et claustrophobique avec Abzalon qui est intéressant aussi, notamment pour son personnage principal atypique.

Bref, un auteur à découvrir, qui écrit très bien, et qui a su se renouveler mieux que Bernard Werber, malgré quelques répétitions/sentiments de déjà-vu (space-operas principalement) !

Wang2.jpgbordage-Les-guerriers-du-silence.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :